Bonfiglioli pose la première pierre de la Maison des Filles en Inde
< arrière

Bonfiglioli pose la première pierre de la Maison des Filles en Inde

(Chennai, Inde, 19 Octobre 2016) – Bonfiglioli a posé la première pierre dans un village proche de son site de Chennai, en Inde, destiné à la création d’une maison pour jeunes filles. La nouvelle maison dans le village de Govindavadi (District de Kancheepuram) recevra entre 40 et 50 jeunes filles orphelines ou de familles pauvres, afin de leur offrir un avenir meilleur.

La maison comprendra des logements, des cantines, des jardins, un terrain de jeux et des zones pour la récréation et le sport. Le programme quotidien proposé aux jeunes pensionnaires inclut des formations professionnelles dans des disciplines telles que la couture ou l'informatique venant s’ajouter à un enseignement de base reposant sur des matières essentielles (mathématiques, sciences, anglais, etc). Un ensemble d‘activités extra-scolaires telles que le dessin, la danse, la musique et le jardinage seront également disponibles. Afin de pouvoir garantir une sécurité maximale aux jeunes filles, un dispositif de caméras CCTV seront installées, et la présence d’un agent de sécurité ainsi que de surveillantes compléteront le dispositif.

La maison des filles, CheerFutureRoseLand, est la seconde maison à être construite par Bonfiglioli pour aider les enfants pauvres et orphelins qui vivent dans la zone proche du site de production de Chennai. La première maison, CheerFutureLand Home pour les garçons, a été construite en 2009 et depuis lors, a abrité près de 60 garçons qui ont reçu une éducation et une formation professionnelle, dans un environnement aimant et sûr. Un jeune homme qui a grandi dans la maison travaille désormais sur le site de Bonfiglioli Chennai en tant que technicien.

« Mon père avait une passion pour aider les enfants, en particulier pour les éduquer et leur donner une chance pour un avenir meilleur», a déclaré Sonia Bonfiglioli. « Nous avons construit la maison des garçons à Chennai car, tandis que le site Bonfiglioli de Chennai avait beaucoup de succès, nous ne pouvions pas ignorer les enfants dans cette zone qui avaient besoin d'aide. Aujourd’hui, nous souhaitons également donner la même opportunité aux jeunes filles. »